Bâtiments publics – B.A.U. Architectes Dijon – Laon – Paris


 

CENTRE NAUTIQUE ET SOLARIUM CHENOVE (21)

1020 m² - HQE – TRAVAUX EN SITE OCCUPE

Le projet comprend la création d’un nouveau bassin 25 x 12.50 m, d’un espace sauna, des vestiaires pour le pôle de natation synchronisée et des bureaux du staff technique. Le nouveau bassin est visitable par le biais d’une galerie technique. Les matériaux utilisés sont :

• Bassin inox
• Vêture stratifiée compacte aspect bois
• Paroi vitrée ; verre Pilkington Blue artic (pour ses performances solaires et sa teinte bleue rappelant l’eau)
• Un espace vert planté de bambous assure la liaison avec la ville


 

GENDARMERIE & LOGEMENTS LOUHANS (71)

6074 m² – BBC

L’habitat et les locaux de services se côtoient en toute indépendance, séparant ainsi les fonctions de travail et les logements tout en conservant une proximité agréable.


 

50 LOGEMENTS GENDARMERIE QUETIGNY (21)

5461 m² – BBC

La force de ce site est engendrée par la courbe longitudinale de la voie centrale qui relie les deux accès de la parcelle.
Cette voirie articule les différents éléments de la caserne de gendarmerie telle une colonne vertébrale. La grande courbe sur laquelle s’appuient les logements collectifs différencie et fait varier la personnalité des espaces entre l’habitat et le lieu de travail.


 

GENDARMERIE & 24 MAISONS INDIVIDUELLES POUILLY-EN-AUXOIS (21)

3450 m² - BBC

La gendarmerie de Pouilly-en-Auxois bénéficie d’une implantation privilégiée en milieu rural au cœur d’un site exceptionnel, d’où notre volonté d’en faire un éco-quartier qui valorisera fortement l’image de la gendarmerie.
Le jeu des volumes affirme la dimension publique du bâtiment. Le souple rideau de bois de la façade contraste avec les volumes rigides de béton.

De véritables toitures-terrasses plantées (1 à 2 m de terre) assurent une transition douce entre les prés et l’ensemble bâti tout en conservant la part d’absorption de carbone. Cette « masse » de terre végétale isole et tempère l’édifice. De larges débords protègent au Sud des ardeurs du soleil. La façade claustrée permet de voir sans être vu. Les circulations sont éclairées naturellement par un patio.


 

GYMNASE PATOUILLET REHABILITATION GENLIS (21)

2400 m²

La ville de Genlis souhaite réhabiliter le gymnase du complexe sportif Patouillet. Le bâtiment date de la fin des années 60, il est placé dans un contexte urbain pavillonnaire à proximité du collège.
Il est composé d’un volume imposant posé sur un socle cubique. Son enveloppe marquée par des travaux successifs est très déperditive.

Sa réhabilitation est l’opportunité de redynamiser l’ensemble du site et de lui redonner sa véritable valeur d’équipement sportif public.


 

CENTRE D’ENTRAINEMENT PROFESSIONNEL DU DFCO DIJON (21)

3173 m²

Le principal enjeu du projet « lieu de vie » du club est de concilier les objectifs fonctionnels définis dans le programme et d’y intégrer « l’esprit » qui l’anime depuis sa création.

La plaine de jeux et l’ensemble des aires d’entrainement sont regroupés en un seul espace pour permettre au staff sportif de visualiser l’ensemble des activités des joueurs et d’en contrôler plus aisément l’accès vis-à-vis de l’extérieur.

Ce choix a entrainé l’implantation du bâtiment en bordure nord des terrains de sport, reléguant les parkings à la limite du site, ce qui diminue ainsi leur impact visuel dans la lecture de l’ensemble du projet.


 

MAISON DE SANTE PLURIPROFESSIONNELLE LE BREUIL (71)

5316 m² - DEMARCHE HQE – RT 2012

L’opération porte sur la rénovation et la construction de MAS (Maison d’Accueil Spécialisée), de l’IME (Institut Médico-Educatif) et du CME (Centre Médico-Educatif). Les extensions sont travaillées en douceur avec l’utilisation en prévalence de courbes. Les circulations sont largement vitrées.


 

UNITE TERRITORIALE D’ACTION SOCIALE DIJON (21)

1196 m² - PROJET HQE

Les fonctions du bâtiment sont traduites dans l’espace par des volumes et des matériaux facilement identifiables. Dans chaque aile, une sinusoïde en verre assure fluidité et fonctionnalité. Un cocon bleu et ludique rappelle l’élément eau, siège des premiers instants de l’être, pour un espace Enfants.

Une forme classique et rassurante, alliée à la chaleur du bois, est prévue pour l’espace Solidarité. Une faille est créée pour identifier les espaces d’entrées. Un volume rouge caractérise la liaison verticale des escaliers. A l’étage, le couronnement en béton lasuré pour les espaces privés de l’Unité Territoriale affirme le caractère public du bâtiment.

 

 

 

 


Agence B.A.U. DIJON



Agence B.A.U. LAON



Agence B.A.U. PARIS